Le 26 octobre 2019 à 21h00

Le Jam à MONTPELLIER

ETHIODA & Mac Singe + ABYSSINIE CLUB

Prix Yoot : 5€ 10€

La vente pour cet événement est cloturée

Le Jam te propose une soirée entière dédiée au jazz éthiopien !

ETHIODA & Mac Singe – Nouvel Album « Timkat »

Touchés en plein cœur par les gammes et rythmes des contrées éthiopiennes, ces addicts de la transe entraînent le public dans la danse, sur fond de solos déjantés et grooves inépuisables ! Ethioda a rencontré le rappeur Mac Singe et nous propose une création inédite, en sortie de résidence au JAM, où la langue française s’invite dans les sillons d’un afro-beat hybride et coloré.

MAC SINGE : Chant | Daniel MOREAU : Claviers | Baptiste CLERC : Guitare | Pascal BOUVIER :  Trombone | Armel COURRÉE : Saxophone | Romain DELORME : Basse | Samuel DEVAUCHELLE : Batterie

ABYSSINIE CLUB – The Last Dance of the Negus

Un live explosif tourné vers les horizons lointains de la Corne de l’Afrique, fusion électro, World et Jazz.

Un live issu du premier album groovy et coloré, The Last Dance of the Negus, éponyme du film sorti en 2016 qui explore les mythes, les rythmes et l’histoire d’Ethiopie. Riche en textures et en explorations sonores, Abyssinie y présente toute sa palette et son inventivité autour des musiques de la Corne de l’Afrique.

L’Abyssinie (ou Al-Habash) désigne une région de la Corne de l’Afrique, située dans le nord de l’actuelle Éthiopie, l’Est du Soudan et l’Érythrée. The Last Dance of the Negus rend hommage à la grandeur de l’Ethiopie et à sa lignée d’empereur, les Négus (Ménélik, Hailé Sélassié, Téwodros…). Il évoque un empire lointain, un mythe effondré et nous invite à considérer nos propres empires et empereurs, grands ou petits, nos poètes et nos inspirations, notre regard sur le monde. Avec la présence de Samuel Tesfagergsh, natif d’Asmara, capitale de l’Erythrée, l’aventure Abyssinie Club se fait encore aujourd’hui témoin de chutes et exils qui se poursuivent.
Ce LIVE fait aussi entendre des témoignages du passé par des samples, vidéos et voix enregistrées :

Et voilà qu’au cœur de l’été et de midi, je te découvre
terre promise du haut d’un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein coeur
comme l’éclair d’un aigle.
___
And now, high up on the sun-baked
pass, at the heart of summer, at the heart of noon,
I come upon you, my Promised Land,
And your beauty strikes me to the heart
like the flash of an eagle.
Leopold Senghor « La Femme Noire »

Jean Baptiste LOUIS : Saxophone, Beatmaking, Kb | Samuel TESFAGERGSH : Chant et Krar | Romain BOUEZ : Clavier Basse | Guillaume PLUTON Trompette, Fx | Sébastien NECCA : Batterie

Plus d’infos sur le site

Organisé par JAM 19 20