Le 27 juin 2024 à 22h00

Agora - Théâtre de l'Agora à MONTPELLIER

DIMITRI CHAMBLAS & KIM GORDON / TAKEMEHOME

Le 27 juin 2024 à 22h00

Agora - Théâtre de l'Agora à MONTPELLIER

Prix Yoot : 5€ 32€

Acheter

« Sous un grand zeppelin lumineux, la partition de Kim Gordon et les riffs de guitares accompagnent les neuf interprètes qui incarnent sur scène les laissés-pour-compte de la société, les marginaux. » Isabelle Danto, journaliste et critique de danse

— Dimitri Chamblas est artiste associé à Montpellier Danse en 2024 —

Nouveauté !

👉 Préparation collective avant le spectacle
Dimitri Chamblas invite le public qui assistera aux représentations de sa création takemehome à une pratique collective d’avant spectacle pour se mettre en éveil et accueillir les danseurs.
Rendez-vous à 21h dans la Cour de l’Agora 
(entrée boulevard Louis Blanc)
Inscription obligatoire et possible jusqu’à la veille de la représentation
 
Tu souhaites participer à la préparation d’avant-spectacle ?
👉 Merci de remplir le formulaire en ligne pour t’inscrire

Une énergie vibrante et un esprit rock alternatif traversent la nouvelle pièce du chorégraphe français Dimitri Chamblas, takemehome, qu’il signe avec l’artiste Kim Gordon, fondatrice et membre du groupe Sonic Youth.
Pour cette nouvelle collaboration, tous deux ont choisi d’éviter le rituel des concerts pour créer des ponts encore inédits entre le rock expérimental et la danse.

Takemehome © Angel Origgi et Josh Rose

Ainsi, sous un grand zeppelin lumineux, la partition de Kim Gordon et les riffs de guitares accompagnent les neuf interprètes qui incarnent sur scène les laissés-pour-compte de la société, les marginaux, les gens perdus et sans domicile fixe : toutes ces ombres oubliées des grandes mégalopoles comme Los Angeles où vit et travaille Dimitri Chamblas qui partage son temps entre la Californie, Paris et Montpellier.

Avec son titre qui s’inspire de ces ambiances nocturnes et solitaires, takemehome est pensé dans un dialogue permanent entre les corps et les guitares.
Au milieu de cinq guitares électriques et cinq amplis, les danseurs circulent dans différents états, échangent des gestes de manière presque organique et font l’espace au diapason d’une musique tour à tour énergique et mélancolique.
Dans le silence ou la démesure, à coups de larsens et de corps à corps bruts et sensuels, un groupe prend forme, animé par une pulsion de vie et de résistance. Et à travers cette nouvelle communauté dansante et musicale qui se construit de l’intérieur, c’est le monde sensible qui se retrouve transfiguré.

👉 plus d’infos sur Dimitri Chamblas ici et sur Kim Gordon

Plus d’infos sur le site

Crous Montpellier Occitanie