Le 19 novembre 2020 à 18h00

Théâtre la Vignette à MONTPELLIER

FESTIVAL BRUITS BLANCS #10

Prix Yoot : 5€

La vente pour cet événement est cloturée

Le FESTIVAL BRUITS BLANCS #10 c’est des Formes audiovisuelles, musiques exploratoires,de la littérature et poésie

 

Il n’y a de vitalité artistique que dans l’exploration permanente, avec sa part de risque : celui de la découverte, celui d’ouvrir des voies inconnues.
Le festival donne la parole à des artistes explorant tout l’univers des fréquences, trop hautes ou trop basses pour être entendues, mais produisant toujours un souffle radical. Lieu de rencontres inédites entre écrivains, auteurs contemporains, musiciens couvrant des champs de « l’expérimental électronique » à l’improvisation ou l’acousmatique.
La confrontation des langages, des genres ouvre une voie d’exploration propre à chacun, singulière, susceptible d’ouvrir sur une aventure, des collaborations inattendues, voire inespérées.

1ère partie #Cellule Metamkine /
Christophe Auger & Xavier Quérel, projecteurs cinéma
Jérôme Noetinger, dispositif électroacoustique

La Cellule d’Intervention développe une idée de jeu entre image et son, le projecteur cinéma étant un instrument comme le magnétophone à bandes par exemple. Du cinéma pour les oreilles, de la musique pour les yeux.
Les performances de la Cellule d’Intervention Metamkine, allient projections 16mm et musique électroacoustique, dans la grande tradition du  » cinéma élargi « . Le musicien et les cinéastes sont sur scène, faisant face au public. Deux miroirs installés dans la salle reflètent les images sur un écran placé derrière eux. Sons et images sont travaillés en direct.
Depuis 1987, ils ont présenté leur travail dans plusieurs festivals, cinémas, galeries et espaces indépendants, en France, en Europe, au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Corée et en Australie. Ils ont également développé des collaborations avec d’autres groupes comme Nachtluft, Voice Crack, Kinobits, Loophole Cinema, Tom Cora, La Flibuste ou Le Cube (avec Gaëlle Rouard, Étienne Caire, Christophe Cardoen et Lionel Marchetti).

2ème partie # Natasha Muslera / Michel Simonot
Duo auteur / musicien

Natacha Muslera commence à élaborer une recherche expérimentale, poétique et sonore, de l’instrument voix (dé)langage, au début des années 1990 à Paris. Les performances de l’artiste confrontent tout autant les potentiels vocaux que les problématiques de normalité et d’esthétique, c’est-à-dire les limites que l’on assigne à la voix : celle de genre, de sexe, de classe, de registre, de langage dominant, ainsi qu’à la prédominance de certain sens.
Ces recherches prennent vie et se concrétisent lors de concerts, d’improvisations libres, de performances sonores et plastiques, en France et ailleurs, Inde, Italie, Grèce, Russie, Belgique, Argentine, Allemagne, Québec, Canada, Islande, Hongrie, Espagne, Maroc, Autriche, Palestine, Suisse…

Michel Simonot est écrivain et metteur en scène. Il a écrit une vingtaine de textes, tous portés à la scène ou réalisés à France Culture (à l’exception de Le But de Roberto Carlos).
Michel Simonot a été auteur-metteur en scène associé au Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis (C.D.N), sous la direction d’Alain Ollivier. Il a été auteur associé à des compagnies de théâtre et de danse. Il fait partie du Groupe PETROL, avec Lancelot Hamelin, Sylvain Levey et Philippe Malone. Il est actuellement dramaturge auprès du musicien Franck Vigroux, pour son spectacle en création Aucun lieu.

Direction artistique Franck Vigroux & Michel Simonot //
Production Compagnie d’Autres Cordes //
Avec le soutien de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée //
Avec le soutien de la SACEM

+ d’infos sur le festival http://bruitsblancs.fr/

Plus d’infos sur le site