Né sous l’impulsion du Collectif Koa, en 2007, le festival porte au départ le nom de « Rencontres Koa Jazz ». Se déroulant chaque année au printemps, l’événement a grandi et s’est fait une place dans le paysage culturel montpelliérain, passant de quelques jours à une quinzaine festivalière. Une seule ambition : du jazz partout et pour tous. Ses valeurs ? Défendre, promouvoir et faire connaître les musiques jazz et improvisées auprès de tous les publics, à travers des concerts, des masterclass, des temps pédagogiques… et toute autre activité permettant une sensibilisation à cette esthétique musicale. Le Koa Jazz Festival a bâti sa réputation sur une programmation variée, mais toujours ambitieuse, accueillant à la fois des artistes émergents et reconnus, régionaux, nationaux et internationaux – Magic Malik, Aka Moon, Ambrose Akinmusire, Andy Emler, Thomas de Pourquery, Jim Black, Susheela Raman… pour n’en citer que quelques-uns. Des tarifs avantageux et une implantation dans des lieux non conventionnels – musées, jardins, gares – font de ce festival un événement accessible à tous les publics. 2017 était l’année de la 10ème édition ; pour l’occasion, un changement a été opéré :  le festival s’est vu déplacé du printemps à l’automne, et une nouvelle association dédiée à cette activité a été créée. La 13ème édition du festival se déroulera du 8 au 14 novembre 2021, avec pour thème la poésie et le renouveau.

La sélection du moment